HA LUTHER KING 26:03:1966  1966 :

Du 26 mars au 13 avril, Hugues Aufray, se produit en vedette à l’Olympia avec Nino Ferrer et Marianne Faithfull en première partie. Bruno Coquatrix dit d’Hugues Aufray qu’il est “ Le tournant de la chanson française ”

Le 29 mars, invité spécial d’Harry Belafonte, il chante en présence de Martin Luther King, “ Les crayons de couleurs ”, au cours d’un gala donné au Palais des Sports, au profit de la lutte contre le racisme. Pour la première fois la chanson se met au service d’une cause humanitaire. Yves Montand, Simone Signoret et le Professeur Monod lui témoignent amitié et gratitude.

Son style apporte à la chanson française un renouveau, une fraîcheur romantique, une idéologie d’aventure, imprégnée d’humanisme, une recherche de la vérité au delà des frontières et de la politique, un désir de justice et de paix...

Ecologiste avant l’heure, Hugues Aufray, est le leader d’un courant de pensée et d’une façon de vivre qui s’épanouiront en mai 68. En tant que premier “folk-singer” français, il influencera également de nombreux artistes rattachés à ses valeurs écologiques : Renaud, Francis Cabrel. Jean jacques Goldman ou encore Yves Duteil,Yves Simon, Jean-Michel Caradec, Maxime Leforestier…

Parution de l’album Horizon réunissant les succès: “La blanche caravelle”, “Céline” et “Il faut ranger ta poupée”.

 

 

 

 

 

 

 

 1967 :

HA et PASCALE BOBINO

En novembre, sortie d’un nouvel album contenant notamment “Le calendrier de Fabre d’Eglantine”, “Si Dieu nous en donne le temps” et “Et si moi je ne veux pas”. Du 15 novembre au 11 décembre, se produit à Bobino et invite sa sœur, Pascale Audret, à chanter en duo avec lui.

Un jeune fan nommé Renaud vient souvent assister à ce spectacle.

1968 :

Se produit au Théâtre du Gymnase, du 29 au 30 mars, puis, du 17 mai au 30 août, sur le podium itinérant des “ 100 jours d’Europe N°1 ” à l’occasion d’une tournée qui sera perturbée par les “ événements ” de mai. En novembre, sortie de l’album « Adieu Monsieur le Professeur ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1969 :

tracteur 1969Le 31mars, retrouve la scène de l’Olympia pour un Musicorama immortalisé sur un album.

A l’Elysée, il est l’invité du Général de Gaulle qui souhaite rencontrer ce “ troubadour ” à l’esprit contradictoire, à la fois progressiste et conservateur, imprégné de positivisme et de tolérance.

Hugues consacre beaucoup de temps à sa ferme en Ardèche.

Ses chansons entrent dans les écoles maternelles et les manuels d’écoles primaires. Elles font les belles soirées des colonies de vacances, des feux de camp et des campus universitaires...

COLUCHE, RENAUD, DUTEIL, GOLDMAN, GOTAINER, SMAÏN et bien d’autres encore se souviendront plus tard d’avoir chanté ses chansons dans leur jeunesse et de l’influence qu’elles ont eu dans le choix de leur carrière.